Démission du cardinal Barbarin: l'Eglise de France touchée à la tête

Le cardinal Philippe Barbarin en avril 2016 à Lyon.
 

Le cardinal Philippe Barbarin, condamné jeudi pour non-dénonciation d'abus sexuels, a annoncé qu'il présenterait dans les jours à venir sa démission au pape. Primat des Gaules, il est l'un des personnages les plus éminents de l'Eglise de France. Celle-ci n'est pas privée de leader pour autant.

Votre opinion

Postez un commentaire