BFMTV

Découvrez les six parcs qui deviennent non fumeur à Paris

Il est désormais interdit de fumer dans six parcs ou jardins de la capitale. Il s'agit d'une expérimentation qui va durer quatre mois et qui pourrait ensuite être étendue à d'autres.

Prière d'écraser votre mégot à l'entrée. Paris teste depuis ce mardi l'interdiction du tabac dans ses parcs. A l'origine, l'expérimentation devait se porter sur quatre d'entre eux mais après une concertation avec les maires d'arrondissements six ont été retenus.

Il est donc désormais interdit de fumer dans le jardin Anne Franck (3e), dans le jardin Yilmaz Güney (10e), dans le square Trousseau (12e), dans le square Henri Cadiou (13e), dans le parc Georges Brassens (15e) ainsi que dans le square des Batignolles (17e). 

Ces sites parcs sont désormais non fumeur.
Ces sites parcs sont désormais non fumeur. © BFM Paris

Pas de verbalisation pour l'instant

"L'expérimentation de l'interdiction du tabac dans six parcs et jardins va dans le sens d'un travail sur le tabagisme passif, un problème de santé publique et puis également pour des problèmes de propreté, de mégots qui peuvent traîner dans les parcs et jardins", explique à BFM Paris Pénélope Komitès, maire-adjointe en charge des espaces verts. 

Les agents d'accueil et de surveillance des parcs et jardins auront pour mission de sensibiliser les fumeurs mais aussi des les informer. Pour l'heure, aucune verbalisation n'est inscrite dans le cadre de ce dispositif. Des panneaux d'information à l'entrée des parcs signaleront aux visiteurs l'interdiction. "On va voir comment les Parisiens réagissent à ce sujet", ajoute Pénélope Komitès. 

A l'issue de cette expérimentation qui va durer quatre mois, une évaluation sera menée avant d'envisager une poursuite ou non de ces interdictions. 

Carole Blanchard