Dans une tribune, 100 femmes défendent la "liberté d'importuner" pour les hommes

Lors d'une manifestation contre le harcèlement sexuel, le 29 octobre 2017, à Paris.
 

Un collectif de femmes, dont Catherine Deneuve, Brigitte Lahaie, ou Catherine Millet, publie ce mardi une tribune dans Le Monde pour "défendre" la "liberté d'importuner" des hommes et s'opposer à la "campagne de délations" apparue après l'affaire Weinstein. Un texte s'inscrivant à rebours des mouvements #BalanceTonPorc ou #MeToo.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • MECPLUSULTRA
    MECPLUSULTRA     

    On voit à quels excès possibles ( mais préférables à ceux constatés actuellement) font allusion ces femmes .Cette "liberté" qu'elles veulent accorder aux hommes s’arrête là ou commence celle des femmes. Il importe que ces derniers ne brulent pas les étapes et sachent s’arrêter à temps.......

  • nicolette
    nicolette     

    je remercie mes frères de m'avoir appris à me défendre ....à cette époque je prenais régulièrement le métro et un homme s'est frotté contre moi - il l'a regretté, je lui ai mis un coup de genoux bien placé donc mesdames apprenaient à avoir le bons geste ......

  • roperc'h
    roperc'h     

    que ne ferait-on pas pour faire parler de soi . De neuve n'a pas du prendre souvent le métro , sait-elle de quoi eelle parle ?

    nicolette
    nicolette      (réponse à roperc'h)

    Quant savez vous ? et elle a entièrement raison - car si cela continue dès qu'un homme vous fera une réflexion dans votre travail ou autre : hop je le dénonce dans balance ton porc .....pauvre France pauvres femmes .....je suis heureuse d'avoir 71ans

  • passur
    passur     

    Selon une étude Américaine, il a étés prouvé qu'il est plus facile à une fille de courir la jupe levée que l'homme avec le pantalon baissé

  • Pascal Sivade
    Pascal Sivade     

    Je me suis fait insulté quand je disais que l'on sait parfaitement à quoi s'attendre et ce que l'on en attend quand on rejoint seule un homme dans une chambre d’hôtel.

    nicolette
    nicolette      (réponse à Pascal Sivade)

    vous avez entièrement raison et certaines de ces artistes inconnus qui en dénonçant un artiste célèbre se font de la pub - tout en reconnaissant la culpabilité de certains

  • Esmeralda
    Esmeralda     

    Merci Mesdames vous avez toute mon admiration. En tant que femme je veux être traitée en adulte pas échanger la tutelle du père contre la tutelle de l'État paternaliste.

Votre réponse
Postez un commentaire