Porte de la Chapelle, un campement de plus de 200 tentes s'est formé près du périphérique.
 

Alors qu'ils avaient diminués après l'évacuation du camp du Millénaire au printemps dernier, les campements de de migrants se sont reformés dans le nord de Paris. Près de la porte de la Chapelle, des centaines de tentes sont occupées par des migrants qui doivent faire face au froid et à l'extrême précarité. 

Votre opinion

Postez un commentaire