Dans le métro, des particules plus nombreuses mais moins toxiques que celles émanant de la circulation

Metro pollution
 

Depuis quelques temps, la RATP mesure la qualité de l'air dans ses stations de métro. Résultat ? des particules plus présentes qu'en surface, mais moins dangereuses.

Votre opinion

Postez un commentaire