Le Dafalgan codéiné est autorisé en France mais encadré dans certains pays.
 

Elle peut désormais quitter la Géorgie. Hatice Kaynar, 36 ans, avait été arrêtée avec une autre Française pour possession de Dafalgan codéiné, un médicament antidouleur légal en France mais interdit dans ce pays.

Votre opinion

Postez un commentaire