Des membres du collectif des "500 frères" manifestent le 7 avril 2017 devant la préfecture de Cayenne en Guyane
 

À l'approche du weekend pascal, des militants ont décidé de faire une pause et d'ouvrir plusieurs des barrages qui bloquent la Guyane depuis plusieurs semaines. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire