Mis à jour le
La responsable de crèche a également reçu l'interdiction d'exercer l'activité de garde d'enfants pendant trois ans.
 

La responsable d'une seconde crèche illégale, à Marseille, a été condamnée à un an de prison avec sursis et 15.000 euros d'amende. Une peine relativement similaire à celle de la première responsable de crèche, jugée en octobre.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Enfin en attendant les parents n'ont aucun moyen de faire garder leurs enfants. A méditer.

Votre réponse
Postez un commentaire