BFMTV

Côtes-d'Armor: une mue de mygale retrouvée en pleine rue à Plancoët

La mygale retrouvée à Plancoët

La mygale retrouvée à Plancoët - Facebook

La municipalité ignore de quelle manière l'arachnide a pu se retrouver là.

Mauvaise blague ou invasion arachnéenne? Ce lundi matin, les habitants de la commune de Plancoët dans le département des Côtes-d'Armor ont et la très mauvaise surprise de se retrouver nez-à-nez avec ce qui semblait être le corps sans vie d'une mygale, "sans doute échappée d'un vivarium", a souligné la mairie de la ville sur Facebook.

"Nous demandons aux particuliers qui ont ce genre d’animaux chez eux de bien vouloir vérifier et de signaler toute anomalie en mairie", était-il également écrit.

Pas mortelle pour l'homme

Au lendemain de cette première publication, un nouveau message mis en ligne par la mairie a expliqué que l'animal retrouvé n'était pas une mygale, mais "une mue de mygale." Selon FranceInfo, ce phénomène impressionnant consiste pour l'arachnide à "renouveler sa surface externe" qui est composée "d'un squelette rigide, appelé cuticule."

Plusieurs questions restent encore malgré tout en suspens. La mue a-t-elle été "perdue ou mise en place par un petit plaisantin", s'interroge le compte de la municipalité.

Bonne nouvelle toutefois pour les arachnophobes, "il y a très peu de chances que cet animal puisse survivre aux températures extérieures et d'autre part il n’est pas mortel pour l’homme!"
https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV