Paul Salort, président de la Ghjuventù Indipendentista, le 5 avril 2017 à Corte (Haute-Corse)
 

L'université de Corse, à Corte, était bloquée ce lundi à l'appel de trois syndicats étudiants pour dénoncer les annonces faites par Emmanuel Macron lors de sa dernière visite sur l'île. Onze jeunes ont également décidé, dimanche, d'arrêter de s'alimenter en signe de protestation. 

Votre opinion

Postez un commentaire