Paul Salort, président de la Ghjuventù Indipendentista
 

Ils avaient débuté une grève de la faim et bloqué l'université de Corte depuis lundi pour dénoncer les annonces d'Emmanuel Macron, après sa visite sur l'île. Les élèves nationalistes ont mis fin à leur mouvement ce jeudi, après l'appel "solennel" des dirigeants nationalistes de Corse.

Votre opinion

Postez un commentaire