BFMTV

Coronavirus: "On arrive peut-être à un pic" selon ce professeur de l'hôpital Saint-Antoine à Paris

Le professeur Hafid Ait-Oufella, médecin à l'hôpital Saint-Antoine à Paris, a fait part d'un "petit ralentissement" ces dernières 48h du nombre de patients présentant des critères de gravité dans son établissement. "On a l'impression qu'on arrive peut-être à un pic mais il faut être prudent parce que parfois, il y a un certain nombre de rebonds", a-t-il précisé.