BFMTV

Coronavirus: la morgue provisoire installée au marché de Rungis ferme

La morgue installée dans un hall du marché de Rungis le 3 avril 2020

La morgue installée dans un hall du marché de Rungis le 3 avril 2020 - - GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

La morgue provisoire, ouverte le 3 avril dernier, n'accueillait en réalité plus de cercueil depuis le 13 mai et se contrait uniquement sur leur sortir progressive.

La morgue provisoire installée dans un hall du marché de Rungis, dans le Val-de-Marne, pour accueillir les corps des victimes du coronavirus va pouvoir fermer ses portes grâce au ralentissement de l'épidémie en Ile-de-France, a annoncé la préfecture de police ce samedi. 

"Le ralentissement de la progression de l'épidémie de Covid-19 observé depuis plusieurs semaines, se poursuit en Ile-de-France", écrit-elle dans un communiqué. "Les opérateurs funéraires d'Ile-de-France sont à nouveau en capacité de prendre en charge l'intégralité des cercueils des défunts. 

La morgue provisoire, ouverte le 3 avril dernier, n'accueillait en réalité plus de cercueil depuis le 13 mai et se contrait uniquement sur leur sortir progressive. 

L'opérateur OGF avait dû aménager un hall du marché en 72 heures pour le transformer en morgue de grande capacité. Elle avait cependant été épinglée pour les tarifications mises en place pour l'accueil des corps et avait finalement annoncé prendre en charge tous les frais qui y sont liés. 

Mélanie Vecchio avec Cyrielle Cabot