BFMTV

Coronavirus: 31 morts en 24h en France, le reflux continue en réanimation (officiel)

Le nombre de morts liés au Covid-19 a augmenté de 31 dans les hôpitaux sur les dernières 24h en France, portant le total, avec les Ehpad, à 29.142 depuis le début de l'épidémie

Le nombre de morts liés au Covid-19 a augmenté de 31 dans les hôpitaux sur les dernières 24h en France, portant le total, avec les Ehpad, à 29.142 depuis le début de l'épidémie - Martin BUREAU, AFP/Archives

Le nombre de morts liés au Covid-19 a augmenté de 31 dans les hôpitaux sur les dernières 24h en France, selon le site internet du gouvernement samedi, portant le total, avec les Ehpad, à 29.142 depuis le début de l'épidémie.

Le nombre de décès dans les Ehpad n'a en revanche pas été mis à jour. Selon les dernières données disponibles, datant du 2 juin, ils se montaient à 10.350.

Le nombre de personnes hospitalisées en réanimation à cause de cette maladie a continué à refluer, avec 35 malades en moins en 24 heures, à 1.059, selon ce bilan basé sur les données de Santé publique France. C'est le chiffre le plus bas depuis le 18 mars.

Il continue ainsi son recul permanent depuis début avril où le pic en réanimation avait été atteint avec plus de 7.000 patients en état grave (pour une capacité nationale en soins intensifs de l'ordre de 5.000 lits avant la crise).

Ces chiffres, basés sur les données de Santé publique France, ont été mis en ligne sur le site internet du gouvernement, alors que la Direction générale de la Santé (DGS) avait fait savoir vendredi qu'elle ne publierait pas de nouveau bilan durant le week-end.

Alors que la France a entamé lundi dernier la deuxième phase du déconfinement, après avoir mis en place un confinement inédit de la population pendant deux mois entre le 17 mars et le 11 mai, l'épidémie de Covid-19 est actuellement "contrôlée" dans le pays, avait estimé vendredi le président du conseil scientifique, le Pr Jean-François Delfraissy.

"Le virus continue à circuler, en particulier dans certaines régions (...), mais il circule à une petite vitesse. Là où on avait à peu près plusieurs dizaines de milliers de cas, autour de 80.000 nouveaux cas par jour début mars avant le confinement, on estime qu'on est maintenant autour de 1.000 cas à peu près", a-t-il expliqué sur France Inter.

Paris (AFP), © 2020 AFP