× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Le sénateur UMP Serge Dassault, ici le 9 janvier 2013, dans les couloirs du ministère de l'Economie.
 

Serge Dassault a pu repartir librement jeudi soir au terme de deux jours de garde à vue, mais le sénateur UMP attend désormais une convocation des juges d'instruction pour une possible mise en examen dans l'enquête sur un système présumé d'achat de voix à Corbeil-Essonnes.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • merdasoft
    merdasoft     

    Évidemment c'était tellement débile (de gauche quoi) mais alors est ce que les calomniateurs seront inquiétés ??

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    Il a ètè entendu et ses rèponses n'ont pas permis de le poursuivre. Ce monsieur doit revenir au Sènat et ne plus ètre montrer du doigt.

  • condor
    condor     

    Cela ne sert à rien ce mec là a plus d'un politique dans sa manche sans compter qu'il sait beaucoup de chose. Alors avant de le condamner les poules auront des dents.

Votre réponse
Postez un commentaire