BFMTV

Copies illisibles, manque d'imagination... les petits Français à la peine en rédaction

Les enfants seraient plus attirés par internet que par les livres, plus par le clavier que par le crayon. Conséquence: ils ont tendance à être faibles quand il s'agit de se lancer dans une rédaction. L'orthographe, la lisibilité de l'écriture et l'imagination en prennent un sérieux coup.