Des militants de Greenpeace, suspendus à une corde en haut de l'Arc de Triomphe, ont déployé une banderole interpellant François Hollande sur la question du développement des énergies renouvelables.
 

Des militants de l'ONG de défense de l'environnement ont été interpellés ce vendredi à Paris, après avoir déployé une banderole interpellant François Hollande sur la question du développement des énergies renouvelables.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • jacau
    jacau     

    L'etat d'urgence, avec les charlots, on est super protégé !!!!

  • cristal
    cristal     

    dormez tranquille français l'état vous protège tout ça trois semaine après les attentats putain ça fait peur !!!

  • macimo
    macimo     

    État d urgence !

Votre réponse
Postez un commentaire