BFMTV

Contre le pacte de responsabilité: "Il y a une vraie mobilisation", dit Mailly

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière.

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière. - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

Plusieurs syndicats appellent ce mardi les salariés à manifester contre le pacte de responsabilité, qui prévoit des baisses de charges pour les entreprises. Chez JJ. Bourdin, le leader de FO JC. Mailly s'est dit optimiste sur la mobilisation.

Plusieurs syndicats (CGT, FO, FSU et Solidaires) appellent les fonctionnaires et les salariés du privé à se mobiliser ce mardi dans toute la France afin de défendre l'emploi et les salaires, mais aussi dénoncer le pacte de responsabilité. Avec 50 milliards d'euros de baisse de dépenses publiques prévues sur trois ans pour le financer, les syndicats jugent ses "conséquences désastreuses" pour la fonction publique. Avec ce pacte de responsabilité, "on est dans une logique prioritaire de baisse du coût du travail, sans en connaître les modalités", a expliqué Jean-Claude Mailly chez Jean-Jacques Bourdin. "C’est une logique restrictive suivie dans la plupart des pays européens et on voit ce que ça donne en terme de croissance économique en Europe et au niveau du taux de chômage européen", a détaillé le secrétaire général de Force ouvrière. 

L’accord du 5 mars dernier, signé par le patronat et trois syndicats (CFDT, CFTC et CFE-CGC), ne prévoit aucun engagement des entreprises sur l’emploi en échange de 30 milliards d’euros de baisses de cotisations, a rappelé Jean-Claude Mailly : "Je ne dirais pas que c’est irresponsable, mais pour FO, signer ça, c’est signer un chèque en blanc au patronat, c'est tamponner une décision gouvernementale sans aucune garantie".

"Pas une mobilisation politique"

Mais la mobilisation porte aussi sur "les salaires, l'emploi, la protection sociale, les services publics". "Dans les entreprises, quand je discute avec les salariés, ce qui revient souvent depuis plusieurs mois c’est ''le changement, c’est pour quand’’ ?", a assuré Jean-Claude Mailly. Le leader syndical se dit optimiste quant à la mobilisation : "Dans plusieurs secteurs il y a des appels à la grève - Pôle emploi, la sécurité sociale, la fonction publique-, et des arrêts de travail dans le secteur privé. Il y aura à peu près 150 manifestations sur l’ensemble des territoires. Il y a une vraie mobilisation".

Malgré la proximité avec le premier tour des municipales dimanche, Jean-Claude Mailly a assuré que la mobilisation n'était pas "politique". "Le timing actuellement est lié au pacte de responsabilité, ce n'est pas nous qui en avons décidé".

Suivez Jean-Jacques Bourdin sur Twitter
Follow @JJBourdin_RMC

Réagissez sur le compte Twitter d'RMC avec le hashtag #BourdinDirect Tweet #Bourdindirect

Philippe Gril avec Jean-Jacques Bourdin