× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Comment la Russie a bloqué le trafic aérien de Roissy pendant près d'une heure

An Air France medium haul Airbus A319 with a new cabin version is moving on the tarmac at Roissy Charles de Gaulle airport after its landing on March 18, 2015. AFP PHOTO ERIC PIERMONT 
ERIC PIERMONT / AFP
 

Jeudi midi, pendant près d'une heure, aucun avion n'a décollé ni atterri à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, au nord de Paris. En cause, le survol de notre espace aérien par un avion russe en mission de reconnaissance. Une situation peu fréquente, mais tout à fait légale. Explications.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Bisounours59
    Bisounours59     

    Sauf qu'on l'oublie de rappeler le survol de de bombardiers russes en date du 22 septembre 2016 au large des côtes françaises ce sont deux avions militaires qui transporte 12 à 14 missiles de croisière si cela ne signifie pas une menace pour la France et l'Europe qu'est-ce que c'est alors

  • Bisounours59
    Bisounours59     

    Mais surtout à ne pas oublier le vol de 2 bombardiers russes en date du jeudi 22 septembre 2016 au large des côtes françaises. Ce sont deux Tupovlev TU-160 qui on était interceptés ce sont des avions russes qui ont été conçus pour frapper à longue distance et peuvent transporter entre 12 et 14 missiles de croisière. Ce n'est pas la première fois que cela se produit un tel événement et cela signifie une menace de guerre une provocation envers la France et l'Europe

  • beaudolo
    beaudolo     

    Quand même pas mieux que la CGT!

  • Nico777
    Nico777     

    Il devrait mieux se taire celui là car depuis qu'il ne bosse plus il dit n'importe quoi. Je travaille à AF à CDG et à cause de cela il y a eu des retards en pagaille!!! J'ai été touché personnellement! Alors qu'il fasse autre chose de plus utile ce gars là, que raconter des idioties.

  • passur
    passur     

    Dites mes amis Russe, vous pourriez pas le faire plus souvent, cela m'apporte un peu de calme et moins de pollutions

Votre réponse
Postez un commentaire