Mis à jour le
Photo d'illustration. Le prêtre soupçonné de pédophilie a été arrêté, mis en examen et écroué.
 

L'auteur présumé des faits, un homme de 58 ans, aurait détourné des fonds de la paroisse pour obtenir des faveurs sexuelles, il y a une dizaine d'années.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Gordon Martin
    Gordon Martin     

    Les importantes sommes d'argent ont bien atterri sur le compte de la jeune femme ? En échange de quelques faveurs ? Cela s'appelle de la prostitution. Elle tente ensuite de se dédouaner en parlant de viol : elle se moque du monde. Ce qui n'exonère pas le prêtre des détournements bien entendu.
    Nous avons d'un côté un prêtre indélicat, de l'autre une prostituée.

  • Gordon Martin
    Gordon Martin     

    Les importantes sommes d'argent ont bien atterri sur le compte de la jeune femme ? En échange de quelques faveurs ? Cela s'appelle de la prostitution. Elle tente ensuite de se dédouaner en parlant de viol : elle se moque du monde. Ce qui n'exonère pas le prêtre des détournements bien entendu.
    Nous avons d'un côté un prêtre indélicat, de l'autre une prostituée.

  • Gordon Martin
    Gordon Martin     

    Les importantes sommes d'argent ont bien atterri sur le compte de la jeune femme ? En échange de quelques faveurs ? Cela s'appelle de la prostitution. Elle tente ensuite de se dédouaner en parlant de viol : elle se moque du monde. Ce qui n'exonère pas le prêtre des détournements bien entendu.
    Nous avons d'un côté un prêtre indélicat, de l'autre une prostituée.

  • Gordon Martin
    Gordon Martin     

    Les importantes sommes d'argent ont bien atterri sur le compte de la jeune femme ? En échange de quelques faveurs ? Cela s'appelle de la prostitution. Elle tente ensuite de se dédouaner en parlant de viol : elle se moque du monde. Ce qui n'exonère pas le prêtre des détournements bien entendu.
    Nous avons d'un côté un prêtre indélicat, de l'autre une prostituée.

  • Gordon Martin
    Gordon Martin     

    Les importantes sommes d'argent ont bien atterri sur le compte de la jeune femme ? En échange de quelques faveurs ? Cela s'appelle de la prostitution. Elle tente ensuite de se dédouaner en parlant de viol : elle se moque du monde. Ce qui n'exonère pas le prêtre des détournements bien entendu.
    Nous avons d'un côté un prêtre indélicat, de l'autre une prostituée.

Votre réponse
Postez un commentaire