Mis à jour le
Imad Lahoud, en 2011
 

La Cour de cassation a rejeté les pourvois des deux acteurs de l'affaire Clearstream, condamnés en 2009 pour faux, usage de faux et dénonciation calomnieuse.

Votre opinion

Postez un commentaire