Les urgences de l’hôpital Béclère sont en grève depuis un mois
 

En grève depuis plus d'un mois, le personnel de l'hôpital public de Clamart dénonce un manque criant d'effectifs et une dégradation des conditions de travail. Cadences effrénées, des patients qui s'agglutinent dans les couloirs... ces infirmiers tiennent le centre hospitalier à bout de bras et se disent usés jusqu'à la corde.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • N.M
    N.M     

    Il est nécessaire de rappeler que les moyens inhumains sont réservés à l'Hopital Bicêtre qui vampirise les ressources alors que celui-ci n'est pas dans le même bassin de vie.
    Il faudrait redistribuer les moyens en fonction des vrais résultats des établissement et non pas des groupes qui sont une aberration sans réel retombé économique.
    Cette mesure de regroupement a simplement donné plus de pouvoir à certaines strates hiérarchiques et qui ont crée plus de hiérarchie pour se protéger de leur nullité et leur manque d'idée. De même Il suffit de regarder l'état psychologique dans lequel se trouve les vrais forces vives de l’établissement.

Votre réponse
Postez un commentaire