Christian Estrosi, ancien maire de Nice, depuis la cellule de crise mise en place après l'attentat perpétré le 14 juillet.
 

Interrogé sur BFMTV, l'ancien maire de Nice a fait part de sa "souffrance" suite à l'attentat qui a été commis, jeudi soir, sur la Promenade des Anglais.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • beaudolo
    beaudolo     

    "Le drame le plus terrible qu'a connu Nice", Ah oui, eux n'ont pas connu les bombardements de 39-45, ni ceux encore plus terribles de 14-18 au canon, des villes entières comme Ypres, Warneton, rayées de la carte!!!!!!

  • yalishanta
    yalishanta     

    FAUX! "Le bombardement américain sur Nice du 26 mai 1944 fait ainsi 308 morts, 499 blessés et 5600 sinistrés"

Votre réponse
Postez un commentaire