BFMTV

Charente-Maritime: une plage méconnaissable après le passage de la tempête Alex

Plage de Châtelaillon-Plage en septembre 2018

Plage de Châtelaillon-Plage en septembre 2018 - Capture d'écran Maps

Le dénivelé doux de la plage s'est transformé en passage à deux niveaux, avec une marche de sable abrupte, haute de plus d'un mètre.

La plage de la ville de Châtelaillon-Plage, en Charente-Maritime, a été frappée par la tempête Alex le week-end dernier, et en est sortie amputée. Sur plus de trois kilomètres, la plage a été ratissée par les vents et l'eau, créant un mur de sable de plus d'un mètre de haut, rapporte France Bleu Nouvelle Aquitaine mardi.

A 150 mètres de la digue, une marche de sable est désormais visible, immortalisée sous plusieurs angles par le journal local Sud-Ouest.

Le sable, véritable "pare-chocs"

Selon France Bleu, 100.000 mètres cubes de sable avaient été déversés sur cette plage cet été et la tempête en a déplacé 50.000. Des travaux pour rétablir les niveaux de sable commenceront ce jeudi, et dureront une dizaine de jours.

Et ces dégâts impressionnants n'empêcheront pas la mairie d'investir de nouveau dans le réensablage à l'avenir, car c'est aussi un bouclier contre l'océan. Les communes de bord de mer doivent en effet faire face à la montée des eaux et à l'érosion de leur front de mer, l'océan avalant parfois jusqu'à plusieurs mètres de plage par an.

"C'est une protection importante pour la commune avant d'être un coût, c'est comme des pare-chocs sur une voiture" a expliqué le maire de Châtelaillon-Plage, repris par France Bleu.
Salomé Vincendon
Salomé Vincendon Journaliste BFMTV