La Dasco a demandé le retrait de deux livres destinés aux enfants.
 

La Direction des affaires scolaires de Paris a demandé le retrait des écoles de la ville de deux livres, notamment sur le corps humain, dont des vignettes pourraient "choquer de jeunes enfants". Une décision incompréhensible pour l’un des éditeurs et les bibliothèques qui réclament leur retour.

Votre opinion

Postez un commentaire