BFMTV

Ce navigateur s’est recousu lui-même la langue en pleine mer

Rien ne semble l’impressionner pas même lorsqu’en 1992, Bertrand de Broc est contraint de se recoudre la langue après un incident lors du Vendée Globe. Un accroc « rigolo » pour celui qui admet néanmoins y penser encore régulièrement. Il se confie dans "Retour vers le passé" sur BFMTV.

Sur le même sujet