BFMTV

Ce CRS qui est intervenu lors de l'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen témoigne de son mal-être

Des CRS, qui sont intervenus en première ligne après que le feu a été éteint, se sont plaints de soucis de santé. Certains ont commencé à vomir dès jeudi alors qu'ils étaient encore sur place. Les symptômes se sont surtout déclenchés samedi quand certains ont commencé à avoir des malaises, des vomissements, des nausées et autres symptômes d'intoxication. Robert était sur place. Il raconte.

Sur le même sujet