BFMTV

CARTE. Découvrez les communes les plus touchées par les inondations depuis les années 80

Le pompier et le nourrisson lors de l'intervention

Le pompier et le nourrisson lors de l'intervention - Image SDIS 06

Des milliers d'arrêtés de catastrophe naturelle sont publiés chaque année au "Journal officiel". Nous avons isolé ceux liés à des inondations pour identifier les zones de France les plus touchées.

Ce week-end, des pluies diluviennes ont coûté la vie à au moins quatre personnes et provoqué de gros dégâts sur toute la Côte d'Azur, particulièrement dans le Var et les Alpes-Maritimes.

En conséquence, Christian Estrosi a annoncé dimanche qu'il allait demander la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour la métropole de Nice Côte d'Azur et la ville de Nice. Un statut qui permet de déclencher des indemnisations exceptionnelles pour les victimes de ces intempéries.

Grâce à la base de données GASPAR, on peut consulter l'ensemble des arrêtés de catastrophe naturelle demandés depuis les années 1980: tempêtes, avalanches, séismes, éruption volcanique... Nous avons isolé les arrêtés émis pour inondations afin de voir voir si certaines zones étaient davantage touchées.

La carte des communes les plus régulièrement touchées

La carte animée ci-dessous recense uniquement les villes ayant obtenu au moins dix fois l'état de catastrophe naturelle pour des inondations depuis 1982. Chaque point bleu correspond à un arrêté publié au Journal officiel.

Vous pouvez zoomer vers les régions qui vous intéressent le plus et cliquer sur les points bleus pour en savoir davantage. Il est également possible de jouer avec le curseur temporel et de mettre en pause l'animation.

Le sud de la France semble plus touché que le reste du pays. De nombreuses communes ont en effet demandé des arrêtés de catastrophe naturelle le long du Rhône, de la côte méditerranéenne ou encore en Corse.

Antibes, Nice et Cannes: les trois grandes villes les plus touchées

Une tendance qui se ressent également lorsqu'on consulte le classement des grandes villes ayant émis le plus d'arrêtés pour inondation depuis 1982.

Cependant, lorsqu'on regarde l'ensemble des arrêtés émis ces 40 dernières années, c'est le nord-est de la France qui se détache le plus. Le Pas-de-Calais - touché une nouvelle fois début novembre - arrive ainsi largement en tête, devant la Moselle. L'Aude, sévèrement touchée en 2018, est quant à elle quatrième.

On notera cependant que ce critère ne permet pas de rendre compte de l'ampleur de l'inondation - chaque catastrophe étant équivalente d'une ville à l'autre, bien que certaines communes ont été beaucoup plus dégradées.

S'il est encore trop tôt pour déterminer précisément le coût des dégâts causés par les inondations de ce week-end sur la Côte d'Azur, une trentaine de communes du Var ont déjà fait remonter des demandes de reconnaissance d'état de catastrophe naturelle.

Le conseil départemental des Alpes-Maritimes a quant à lui annoncé au moins 7 millions d'euros d'aide pour les sinistrés, les agriculteurs, et surtout, pour la réparation d'ouvrages publics endommagés.

Louis Tanca avec AFP