Calais: Human Rights Watch dénonce des violences policières contre les migrants

Les forces de l'ordre surveillent des migrants après qu'une distribution de nourriture a viré à l'affrontement, le 5 août 2014.
 

Passages à tabac, gazages, vexations, intimidations, les migrants stationnant à Calais en vue d'un hypothétique passage vers le Royaume-Uni seraient victimes de violences policières régulières, selon l'organisation Human Rights Watch. Des accusations mises en doute parle ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • deuxc
    deuxc     

    Qui sont les témoins?

  • FFI
    FFI     

    C'est fini ! Maintenant on montre du doigt la Police !
    Les pauvres leur heure de gloire n'aura pas durée longtemps !
    Soutiens total aux force de l'ordre !

Votre réponse
Postez un commentaire