BFMTV

Calais: des migrants se cousent la bouche pour protester

Pour protester contre le démantèlement en cours de la zone sud de la "Jungle" de Calais, neuf migrants iraniens se sont cousus les lèvres ce jeudi. La veille ils étaient une dizaine à défiler dans le camp avec leur bouche scellée. "Allez-vous nous écouter enfin?", pouvait-ont lire sur les pancartes que brandissaient certains. Des gestes désespérés pour manifester contre l’inaction de la communauté internationale face à leur sort.

Sur le même sujet