"C'était juste rendre service à un ami": un fraudeur présumé au bac témoigne

2019-07-03.jpg
 

"Je ne pensais pas que ça allait prendre des proportions aussi énormes", déclare le candidat du bac, qui a peur de devoir attendre cinq ans avant de pouvoir repasser l'examen.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire