En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

"C'est impossible, je n'ai pas fait un diable", témoigne la mère d'Abdel Malik Petitjean

Abdel Malik P., mère, Saint-Etienne-du-Rouvray
 

Échaudée par une perquisition à son domicile, Yamina, la mère d'Abel Malik Petitjean, le second assaillant de l'attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, ne croit pas à la piste des enquêteurs. Pour elle, "impossible" qu'elle ait donné naissance à un "diable".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Sword
    Sword     

    N'importe quoi... Un enfant "un peu turbulent mais comme tous les enfants..." Quel discours de bisounours !
    En deux mois il a vrillé ??? Pourtant : départ en Syrie, radicalisation, incarcération et.... Passage à l'acte ! Stop aux excuses démagogiques, y en a marre ! La responsabilité parentale est engagée dans ce triste résultat ! Maintenant, faut payer !

  • Sword
    Sword     

    N'importe quoi... Un enfant "un peu turbulent mais comme tous les enfants..." Quel discours de bisounours !
    En deux mois il a vrillé ??? Pourtant : départ en Syrie, radicalisation, incarcération et.... Passage à l'acte ! Stop aux excuses démagogiques, y en a marre ! La responsabilité parentale est engagée dans ce triste résultat ! Maintenant, faut payer !

  • 109600
    109600     

    Un nid de menteurs mais mentir à des mécréants n'est pas mentir.
    Et la justice et les journalistes continuent à se faire berner.

  • ninette2012
    ninette2012     

    Restez dans votre déni Madame. Si on peut comprendre votre douleur, restez discrètement à l'écart, inutile d'en rajouter. On a beau entendre en boucle qu'il faut répondre à tout ça par de l'amour, on ne peut s'empêcher d'éprouver un peu de colère.

Votre réponse
Postez un commentaire