BFMTV

"C'est d'abord un artiste": la mère de Krisztina Rady prend la défense de Bertrand Cantat

A Budapest, BFMTV a pu rencontrer Csilla Rady, la mère de Krisztina Rady, l'ancienne compagne de Bertrand Cantat, qui s'est suicidée en 2010.

C'est à Budapest qu'est née la mère des enfants de Bertrand Cantat, Kristina Rady, qui s'est donnée la mort en janvier 2010. C'est sur place, dans la capitale hongroise, que BFMTV a pu rencontrer la mère de Krisztina Rady, Csilla Rady. Malgré les drames et la polémique, elle a accepté de nous parler de ce gendre, qu'aujourd'hui elle soutient.

"C'est un homme, mais c'est d'abord un artiste"

Le chanteur, qui devait se produire à l'Olympia à la fin du mois de mai, a finalement vu ses concerts annulés par crainte de "troubles à l'ordre public", comme plusieurs dates de sa tournée. En mars, Bertrand Cantat avait ainsi annoncé qu'il renonçait aux festivals d'été, pour "mettre fin à toutes les polémiques". Le chanteur était confronté aux protestations grandissantes des défenseurs des droits des femmes, qui critiquaient son retour sur scène quinze ans après la mort sous ses coups de l'actrice Marie Trintignant, pour laquelle il a été condamné et a purgé sa peine.

"C'est un homme, mais c'est d'abord un artiste. C'est dans ses gênes, c'est grâce à ses parents. Et c'est un homme qui aime ses enfants. Il s'en occupe aussi bien qu'un homme pourrait le faire. C'est très difficile pour lui, très difficile", fait valoir Csilla Rady. 

"Ce qu'ils font, c'est scandaleux"

La mère de Krisztina Rady ne comprend pas les féministes qui manifestent devant les concerts de Bertrand Cantat. "C'est horrible, horrible, ce qu'ils font. Ce n'est pas normal. Je suis une femme indépendante, je suis une femme féministe, une féministe positive. Mais ce qu'ils font c'est scandaleux, criminel même", martèle Csilla Rady. 

Après le suicide de Krisztina, ses parents avaient pourtant évoqué des violences exercées par Bertrand Cantat sur leur fille. Aujourd'hui, ils se désolidarisent de tous ceux qui voudraient rouvrir l'enquête sur sa mort.

"Les parents veulent l'apaisement. Ils n'en peuvent plus. Ils ont perdu leur fille, ils ne veulent pas rouvrir une blessure qui reste en eux", explique leur avocat, Tibor-Louis Leh. 

Après l'annulation de ses deux dates à l'Olympia, Bertrand Cantat a finalement annoncé, le 4 mai, la programmation d'un concert au Zénith de Paris, le 7 juin prochain. 

A.S. avec Yves Couant et Julie Papet