Le Centre de coordination opérationnel conjoint avec la Grande-Bretagne situé à Calais.
 

Une quadragénaire a été interpellée à Calais, au début du mois, avec deux ressortissants pakistanais dans le coffre de sa voiture. Condamnée à une peine de prison par sursis, elle dit avoir agi pour "les aider".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • 109600
    109600     

    Cela s'appelle du trafic d'êtres humains.

  • lojay
    lojay     

    Franchement, ça se passe de commentaire! L'amour rend aveugle mais à quel point?

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Comme à l'époque des grandes invasions, tant qu'il y'a moyen de franchir certaines frontières sans y être invité et sans être inquiété par les autorités locales, les gars continueront à débouler et à force finiront par coloniser une parcelle de terre et y créeront une enclave.

Votre réponse
Postez un commentaire