BFMTV

Bordeaux : Andy et Erane toujours portés disparus

On est toujours sans nouvelle des petits Andy (à gauche) et Erane-David (à droite), disparus samedi près de Bordeaux.

On est toujours sans nouvelle des petits Andy (à gauche) et Erane-David (à droite), disparus samedi près de Bordeaux. - -

Deux enfants de 7 et 8 ans ont disparu samedi après-midi à Eysines, près de Bordeaux. Ils étaient venus assister à une réunion familiale dans un pavillon d'un quartier résidentiel. Alors qu'ils les pensaient en train de jouer, leurs proches se sont aperçus de leur absence en fin de journée.

On est toujours sans nouvelle des petits Andy et Erane-David, disparus dans l’après-midi de samedi en Gironde près de Bordeaux. Alors qu’ils étaient en train de jouer au ballon dans le jardin d’un pavillon familial, ils ont échappé à la vigilance de leurs ainés qui ne se sont aperçus de leur absence qu’en fin de journée. C’est vers 19 heures que les familles d'Andy et Erane-David s'inquiètent de ne pas les trouver dans le jardin. Le ballon avec lequel les deux petits garçons jouaient est bien là mais aucune trace des enfants. Le portail entrouvert laisse alors penser qu'ils ont pu s'aventurer dehors.

CRS, hélicoptère et chiens renifleurs

D'importants moyens ont aussitôt été mobilisés : CRS, gendarmes, policiers et un hélicoptère équipé d'une caméra thermique. Les chiens renifleurs de la brigade cynophile sont également mis à contribution. Ils remontent la piste des garçonnets jusqu'aux abords d'un champ, à 500 mètres du pavillon, mais la piste s’arrête net. Le parquet a ouvert une enquête pour disparition inquiétante. Ce lundi après-midi, on apprend du procureur de Gironde que les enfants auraient manifesté l'envie de se baigner avant leur disparition. Les plans d'eau sont donc eux aussi la cible des recherches.

Tous ceux qui peuvent apporter un témoignage sont priés de contacter le 05 57 85 72 30 ou 05 57 85 77 77.

« Pour l’instant on n’a pas de piste »

Eric Marrocq est secrétaire départemental du syndicat Alliance Police nationale en Gironde. Il envisage pour le moment plusieurs scénarios possibles : « Le premier : la disparition. Les gamins n’étaient pas d’ici puisqu’ils étaient chez des amis. Ils ont pu se perdre et seraient alors terrés dans un endroit. On peut aussi penser à un enlèvement. Pour l’instant on n’a pas de piste. Il y a beaucoup de monde dehors pour retrouver ces gamins dans les meilleurs délais et on espère bien les retrouver sains et saufs ».

« Celui qui aurait vu mon fils et son cousin, appelez la police »

Pierre-Alain Sylva est le papa du petit Erane-David, 7 ans, originaire de Lorient. Il lance un appel à témoins : « Il était avec son cousin. Il a une crête avec des baskets jaunes et ce sont deux petits enfants de couleurs. C’est dans une zone pavillonnaire. On me dit qu’ils se sont enfoncés très loin dans le quartier, on a fait le tour avec mes frères et on a constaté que ce n’était que des maisons. Je pense que le voisinage n’a pas été assez informé, il n’y a pas eu d’appel au mégaphone. Le nécessaire n’a pas été fait donc je lance un appel à témoin : celui qui aurait vu mon fils et son cousin, appelez la police ou les chaînes de télévision ».

« On n’a pas le droit de mourir à sept ans »

Lynda Kipré est la mère d'Erane-David. Sous le choc elle souhaite faire passer un message : « Ce ne sont que des petits garçons. Si quelqu’un les a vus, qu’on nous les ramène. Qu’on ne leur fasse pas de mal. On n’a pas le droit de mourir à sept ans. Quelque chose de grave n’a pas le droit de leur arriver ».

La Rédaction avec Annabelle Vilmont