× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Bonbonnes de gaz: un commando de femmes, "téléguidé" par Daesh depuis la Syrie
 

Au lendemain de l'interpellation de trois femmes dans l'Essonne, survenue dans le cadre de l'enquête sur la voiture remplie de bonbonnes de gaz retrouvée dimanche à Paris, le procureur de la République de Paris François Molins a donné de nouveaux éléments sur les investigations en cours, ce vendredi. 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • beaudolo
    beaudolo     

    Nos lois ne sont pas faites pour le temps de guerre or nous sommes en guerre comme ne cesse de répéter M.Valls. Pensez-vous qu’un djihadiste va se soumettre à une assignation de résidence ? Si nous ne voulons pas l’admettre et adapter notre système judiciaire à une telle situation nous perdrons cette guerre et nos petites filles porteront le nikab !

    mirabelle57
    mirabelle57      (réponse à beaudolo)

    VRAI.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Négligence la justice en laissant en liberté ces terroristes,négligence
    gouvernementale dans la sécurité du territoire .

Votre réponse
Postez un commentaire