Blanquer se montre flexible sur sa réforme de l'école et tente d'apaiser les syndicats

Blanquer
 

Le ministre de l'Éducation s'est défendu de vouloir "imposer" les regroupements écoles-collèges prévus dans sa réforme. Certains enseignants et parents d'élèves craignent la disparition de directeurs d'école.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire