BFMTV

Au Uno, la règle est désormais claire: il est interdit d'enchaîner les +2 et les +4

UNO (photo d'illustration)

UNO (photo d'illustration) - Michael Pollak - Flickr

Un employé de chez Mattel, qui distribue le célèbre jeu de cartes, a mis au clair dans une vidéo de Konbini les règles des +2 et des +4, sources de nombreuses disputes entre amis.

Bon nombre d'amitiés se sont brisées par sa faute. Le jeu de cartes Uno, édité par Mattel, engendrent bon nombre de disputes entre participants à cause de ses règles qui font rarement l'unanimité. Accumulation des cartes +2 et +4, ajout de plusieurs cartes en un seul tour... Les joueurs sont rarement d'accord entre eux au cours d'une même partie. Il était temps de mettre les choses au clair, et Konbini l'a bien compris.

Le média a sollicité un représentant de Mattel qui s'est chargé d'expliquer dans une vidéo diffusée ce vendredi sur les réseaux sociaux les vraies règles du jeu de cartes. Parmi la plus importante: qu'est-il possible de faire lorsqu'on reçoit une carte +2 de la part d'un autre joueur?

"Pour la carte action '+2' il est évidemment et strictement interdit de les enchaîner et de les mettre les unes après les autres", explique Yannick, un employé de la société Mattel interrogé par Konbini France. "Lorsqu'on met un '+2' sur la table, le joueur d'après prend deux cartes et passe son tour, et il ne peut jouer aucune carte, même pas un +2".

La carte "Inversion" inutile en un contre un

Une règle qualifiée d'"irréversible" et qui s'applique aussi sur les cartes +4, il n'est donc pas possible ici aussi d'accumuler ces cartes. Autrement dit, celles et ceux qui ont reçu des +8, des +12 ou encore des +16 n'auraient jamais du recevoir un tel nombre de cartes.

Toujours sur la carte +4, le joueur ou la joueuse qui la reçoit peut "challenger" celui ou celle qui la pose car ce dernier ne peut la sortir que lorsqu'il n'a pas la couleur présente sur le jeu. Si la personne n'a pas la couleur recommandée, alors celle qui l'aura challengé recevra les +4 ainsi que deux cartes additionnelles.

Autre règle importante: la carte inversion, lorsqu'elle est jouée en un contre un, n'a aucune utilité. Selon Yannick, elle ne permet donc pas au joueur qui l'invoque de la rejouer, "comme le dit la règle, on passe son tour". Enfin il est interdit de mettre d'un seul coup plusieurs cartes portant le même chiffre et il est possible de finir avec carte dite "noire" (changement de couleur ou +4). Et si la règle des 500 points vous est aussi totalement inconnue, voilà un site listant l'ensemble des règles qui vous permettra de mettre fin aux tricheries et sauvera vos amitiés au passage.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV