Le 13 novembre, trois kamikazes activent leurs charges à proximité du Stade de France. Un passant est tué.
 

Il est la seule victime des kamikazes du Stade de France. Manuel Dias, chauffeur de car, avait 63 ans.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • indiana33
    indiana33     

    reposez en paix monsieur vous avez etait victime de monstres laches j espere que l enfer si il existe leurs ouvrent ses portes avec des peaux de porcs pour bien les enrobés comme cela ils n auront pas comme dit le coran a violer 77 vierges car en plus de cela leur sois disant cerveau et basé en dessous de la ceinture

  • indiana33
    indiana33     

    reposez en paix monsieur vous avez etait victime de monstres laches j espere que l enfer si il existe leurs ouvrent ses portes avec des peaux de porcs pour bien les enrobés comme cela ils n auront pas comme dit le coran a violer 77 vierges car en plus de cela leur sois disant cerveau et basé en dessous de la ceinture

  • meeps
    meeps     

    Cela n a pas de sens . 3 kamikazes et 1 mort .
    Je pense que les charges ont sauté par erreur .
    Je pense qu'ils voulaient rentré pendant la mi temps et se faire explosé pendant le match et cela en direct .
    Ils auraient eu des centaines de mort et un impact médiatique .
    Par chance les charges était mal conçu .

  • jacau
    jacau     

    Au minimum, hommage à lui
    Repose en paix

Votre réponse
Postez un commentaire