Le patron de la DGSI craint un recours aux engins explosifs pour mener des attentats.
 

Auditionné à l'Assemblée nationale, Patrick Calvar indique que le mode opératoire de Daesh pourrait évoluer ces prochains mois pour provoquer des attentats encore plus meurtriers.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire