Mohamed Abrini parle également du rôle d'Abaaoud, le cerveau présumé des attentats du 13 novembre.
 

Mohamed Abrini, surnommé "l'homme au chapeau", incarcéré en Belgique en attente de son transfèrement vers la France, accuse le seul survivant des commandos des attentats du 13 novembre d'avoir eu un rôle de logisticien.

Votre opinion

Postez un commentaire