Palais de justice
 

Il avait détourné 9000 euros de l'association de victimes de l'attentat de Nice, "Promenade des Anges". Vincent Delhomel, son ancien porte-parole a été condamné en appel à 18 mois de prison, dont six avec sursis.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire