En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
La Promenade des Anglais à Nice, le 15 juillet 2016
 

Bernard Cazeneuve a annoncé ce dimanche porter plainte pour diffamation contre une policière municipale en charge de la vidéosurveillance à Nice le 14 juillet, qui évoque des pressions de la part du ministère pour l’influencer dans l’écriture d’un rapport. Depuis l’attentat, le traitement de la vidéosurveillance est au cœur d’une vive polémique sur le dispositif de sécurité mis en place le soir du 14 juillet sur la Promenade des Anglais.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Elsie
    Elsie      

    Ce n'est pas une "affaire d'état mais simplement d'une affaire pour "faire diversion" en essayant de faire oublier les imprécisions, les inaptitudes de l'équipe municipale qui a la responsabilité de la sécurité des niçois.

  • Elsie
    Elsie      

    Ce n'est pas une "affaire d'état mais simplement d'une affaire pour "faire diversion" en essayant de faire oublier les imprécisions, les inaptitudes de l'équipe municipale qui a la responsabilité de la sécurité des niçois.

  • Elsie
    Elsie      

    A mon avis ce n'est pas une affaire d'état, c'est une affaire d’incompétence municipale et régionale mais étant donné que le maire de fait, premier adjoint et président du conseil régional ne veut surtout pas répondre aux questions pertinentes, il envoi au charbon la responsable du réseau de surveillance qui raconte qu'elle a reçu des appels téléphoniques répétés lui demandant un rapport" modifiable" et la destruction des enregistrements.

    Mais, il se trouve qu'elle a reçu un ou plusieurs appels d'un service qui appelle tous les centres de surveillance de France et qu'un rapport modifiable st tout simplement un rapport susceptible de copier-coller. Elle ne semble pas habituée au langage policier ni au langage informatique , et elle doit avoir des problèmes de vue car elle n'a pas vu le gros camion qui circulait sur la Promenade la veille et l'avant-veille - images vues par tous - ni la police nationale.

    Les questions: qui a autorisé ls feux d'artifice?: la municipalité;
    comment se ait-il que personne s 'est occupé du gros camion qui apparaît sur les images des caméras de surveillance?
    pourquoi la police municipale qui gardait l'accès interdit vers la Promenade a--t-elle permis qu camion de se positionner sans même le contrôler ni l'intérieur du camion ni le chauffeur? Pourtant, ça aurait tué dans l’œuf le sombre projet du chauffeur.

    C'est facile à comprendre que les autorités municipales et régionales se sentent concernées et décident d'attaquer avant d'être démasquées. Triste et lamentable échec des incompétents!

  • chritchrono
    chritchrono     

    Nous ne sommes plus dans une "polémique", mais dans une affaire d'Etat.

  • chritchrono
    chritchrono     

    Nous ne sommes plus dans une "polémique", mais dans une affaire d'Etat.

Votre réponse
Postez un commentaire