En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Des policiers discutent avec un militaire à Nice le 14 juillet.
 

Des canulars et de fausses informations, parfois grossiers, ont abondamment été relayés après l'attentat qui a endeuillé la promenade des Anglais à Nice jeudi soir. Voici la liste (non exhaustive) des rumeurs à ne plus partager.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • bourhoud
    bourhoud     

    Mouais, c'est bien le problème d'aujourd'hui, amplifié par Twitter et Facebook : on propage de "l'information" le plus rapidement possible, sans même prendre le temps de la vérifier... Et qui s'avère du coup être une rumeur.

    Mais le mal est fait.

    C'est d'ailleurs ainsi que fonctionnent certains partis politiques et les groupuscules qui gravitent autour, qui ont très bien compris le fonctionnement des réseaux sociaux...

    Les médias d'aujourd'hui n'y sont pas étrangers, à chercher l'audience à tous prix, pour le fric...

    Il serait peut être temps d'arrêter un jour la course au scoop et à la vitesse, non ?

Votre réponse
Postez un commentaire