BFMTV

Antiterrorisme: 168 perquisitions, un lance-roquettes saisi

Plusieurs perquisitions ont été menées partout en France suite aux attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

Plusieurs perquisitions ont été menées partout en France suite aux attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis. - Boris Horvat - AFP

Suite aux attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis, plus de 168 perquisitions ont été menées un peu partout en France. Un vaste coup de filet contre le trafic d'armes.

Plus de 48 heures après les attentats qui ont fait 129 morts à Paris et Saint-Denis, la police a mené plusieurs perquisitions dans toute la France, dont une en rapport direct avec les attaques du vendredi 13. En tout, selon Manuel Valls, ce sont 168 perquisitions qui ont été menées sur tout le territoire national dans les milieux islamistes.

> Carte des perquisitions menées cette nuit en France et en Belgique

> A Bobigny, en Seine-Saint-Denis

Tard dans la soirée du dimanche 15 novembre, d'importantes forces de police ont mené une perquisition à Bobigny. Une action de police en lien direct avec les attentats du vendredi 13, selon des sources policières. Les résultats de l'opération n'ont pas été communiqués, mais selon un témoin, plusieurs riverains ont été interrogés. Selon RMC, cette opération pourrait être en lien avec l'identité de l'un des kamikazes, se nommant Sami, dont la famille habite Bobigny.

> A Lyon, Rhône

Dans la nuit, une opération a été menée à Lyon menant à cinq interpellations et la saisie d'armes, dont un lance-roquettes.

>A Toulouse, en Haute-Garonne

Dans la nuit de dimanche à lundi, trois personnes au moins ont été interpellées dans le quartier du Mirail, ou a notamment vécu Mohamed Merah, le terroriste qui avait frappé Toulouse en 2012. Selon le parquet, une arme et du cannabis ont été saisis, sans lien direct avec les attentats.

> A Grenoble, en Isère

Les forces de l'ordre ont investi aux alentour d'une heure du matin les quartiers du Mistral et Teisseire à Grenoble. Plus d'une demi-douzaine d'interpellations ont été effectuées, ainsi que des saisies d'armes et d'argent. De sources policières, les personnes interpellées et perquisitionnées étaient connues pour trafic d'armes, mais ne seraient pas en lien direct avec les attentats de Paris.

> A Jeumont, dans le Pas-de-Calais

Selon L'observateur de la Sambre, une vingtaine de véhicules de police transportant une cinquantaine de policiers ont investi dans la nuit un quartier de Jeaumont. Le résultat de cette opération n'a pour l'instant pas été communiqué.

Paul Aveline