BFMTV

"Anti-masques, les activistes": une médecin témoigne après avoir diffusé un faux certificat médical

Alors que la hausse des contaminations au Covid-19 s’accélère, une étude de la Fondation Jean-Jaurès publiée ce lundi brosse le portrait-robot des militants anti-masques. Parmi les activistes recensés sur Facebook, une majorité de femmes, d'une cinquante d'années en moyenne et au niveau d'éducation assez élevé. C'est notamment le cas d'un médecin généraliste du Bas-Rhin, le docteur Eve Engerer. Elle fait aujourd'hui l'objet d'une enquête par le conseil de l'Ordre pour avoir diffusé sur internet de faux certificats de dispense de port de masques.

Sur le même sujet