BFMTV

"Anti-masques, les activistes": une médecin témoigne après avoir diffusé un faux certificat médical

Alors que la hausse des contaminations au Covid-19 s’accélère, une étude de la Fondation Jean-Jaurès publiée ce lundi brosse le portrait-robot des militants anti-masques. Parmi les activistes recensés sur Facebook, une majorité de femmes, d'une cinquante d'années en moyenne et au niveau d'éducation assez élevé. C'est notamment le cas d'un médecin généraliste du Bas-Rhin, le docteur Eve Engerer. Elle fait aujourd'hui l'objet d'une enquête par le conseil de l'Ordre pour avoir diffusé sur internet de faux certificats de dispense de port de masques.