BFMTV

Anti mariage gay : « Arrêtez les frais », écrit Karl Zéro à Frigide Barjot

Karl Zéro

Karl Zéro - -

Ce lundi matin, après la montée en puissance de la violence du discours des opposants au mariage pour tous, le journaliste Karl Zéro écrit une lettre ouverte à sa belle-sœur, Frigide Barjot, porte-parole du mouvement la manif pour tous opposé au mariage homosexuel.

Ils lavent leur linge sale dans la presse, mais ça reste en famille. Ce lundi matin, le journaliste Karl Zéro écrit une lettre ouverte à sa belle-sœur, chef de file des anti-mariage pour tous, dans laquelle il revient sur les dérives qui commencent à émerger dans son discours. Revenant dans un premier temps sur l’origine de l’engagement de sa belle-sœur, Karl Zéro s’étonne de la posture qu’a pris cette dernière. « Après la publication d'un livre consacré à ta conversion - dont tout second degré était cruellement absent - tu es devenu l'égérie de "la Manif pour Tous". Là encore, je me suis rassuré, pensant qu'il s'agissait d'une posture », écrit Karl Zéro dans une tribune publiée sur le site Huffington Post.

« Tu étais en train de riper total »

Le journaliste, dans l’ironie sur les premiers paragraphes de sa lettre, retrouve son sérieux dans les suivants et accuse sa belle-sœur de tenir un discours provocateur. « Quand je t'ai entendu, toi Virginie, ma belle-sœur - encore catholique j'espère - tempêter : "Hollande veut du sang, il en aura ! Nous vivons dans une dictature !" Je me suis dit, paraphrasant ton mari : - Ouh la ! "On se calme et on boit frais à Saint Tropez"! », écrit alors Karl Zéro. Le journaliste accuse aussi Barjot de ne plus maîtriser totalement ses troupes. Il en vient même à souligner une certaine dérive droitière des militants soutenus par Frigide Barjot. « Et puis, il y a eu vendredi dernier. Là, tu étais devant le Sénat, Civitas était curieusement dans le coin, et j'ai compris que tu étais en train de riper total. Tu basculais dans une toute autre histoire, que tu ne maîtrises pas... », s’inquiète-t-il.

« On va s'entretuer, parce que ça détend ? »

Face à la volonté du gouvernement qui adoptera la loi sur le mariage pour tous ce mercredi, Karl Zéro soulève l’idée que Frigide Barjot ne veut plus descendre du podium qui l’a mis en lumière. « Que des politiciens hurlent à la forfaiture, au déni de démocratie, voire à la fin du monde, c'est leur boulot. Mais toi ? Serais-tu grisée à ce point par la médiatisation ? ». Le journaliste qui officie entre autre sur RMC Découverte pose alors la question à sa belle-sœur : « On va faire quoi alors ? On va s'entretuer, parce que ça détend ? ».

« Stop Frigide, Hollande ne veut pas de sang »

En guise de conclusion à sa tribune, Karl Zéro invite Frigide Barjot à réfléchir aux conséquences de ses actes, à la fois pour la sérénité du pays mais également pour elle-même. « Stop, Frigide ! Fais Rewind d'urgence. Hollande ne veut pas de sang.(…) Et on n'est pas en dictature, mais si tu continues sur ce registre, là, on y va tout droit... Arrête ce jeu, sinon tu sais qui on aura comme Présidente en 2017 ? Je ne peux pas croire que c'est ça que tu veux ? », conclu Karl Zéro avant de signer : « Ton beauf qui te pardonnera si t'arrêtes les frais ».

Karl Zéro sur RMC Découverte|||

Connu pour son attirance pour les mystères de toutes natures, Karl Zéro explore les coulisses de l'histoire, de la politique et des faits divers, qui ont marqué l'actualité.

Découvrez les Dossiers Karl Zéro sur RMC Découverte - Mardi à 14h40, l'Affaire Leschiéra.
Le 17 août 1991, Pierre Leschiéra, 33 ans, berger à Castellar, est abattu de deux balles de chevrotine. Qui a tué le berger Pierre Leschiera et pourquoi ? Karl Zéro revient sur les faits.

Tugdual de Dieuleveult