L'homme n'a pas lâché prise pendant cinq kilomètres.
 

Un habitant de Bellignat, dans l'Ain, s'est agrippé au toit de sa voiture volée durant cinq kilomètres pour ne pas laisser s'échapper le voleur.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • vanda100
    vanda100     

    On reste admiratifs ! Il a de l 'avenir ce jeune homme !

Votre réponse
Postez un commentaire