Mis à jour le
Bernard Tapie avait passé quatre jours en garde à vue il y a un an.
 

Bernard Tapie avait passé quatre jours en garde à vue il y a un an dans l'affaire de l'arbitrage d'Adidas. Une durée dérogatoire que conteste l'homme d'affaires. La Cour de Cassation a trois mois pour transmettre le dossier au Conseil constitutionnel.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire