Mis à jour le

Les magistrats en charge du volet financier de l'affaire Karachi se penchent sur des mouvements bancaires impliquant Ziad Takieddine. Ils recherchent l’origine douteuse d’un versement de 10 millions de francs sur le compte de campagne d’Edouard Balladur, en avril 1995.

Votre opinion

Postez un commentaire